Quel vin servir avec des asperges ?

Asperges vertes et bouteille de vin

Quand il s’agit de l’accorder avec les vins, l’asperge se fait exigeante. Mais bien accompagné, ce légume de printemps peut se révéler sous son meilleur jour. Petits conseils pour dénicher la perle rare dans votre cave.

Asperges et vins : un mariage délicat

Avec ses notes végétales marquées et sa pointe d’amertume, l’asperge ne manque pas de caractère ! À l’instar de nombreux légumes verts, elle donne du fil à retordre en sommellerie. Ses accompagnements légendaires (comme la vinaigrette ou la sauce mousseline) complexifient par ailleurs le choix du vin.

Quels accords avec le vin blanc ?

Une asperge blanche ou verte trouvera son salut dans les vins blancs secs. Leur acidité tempère l’amertume du légume, tout en contrastant agréablement avec les condiments riches. Un must avec des asperges à la vinaigrette surmontées d’œufs durs hachés… ou des asperges à la sauce sabayon !

Avec leurs notes de fleurs et de fruits, les muscats secs enrichissent le profil gustatif de nos tendres pointes. Si ceux d’Alsace comptent parmi les plus fameux, ceux labellisés IGP Pays d’Oc constituent un excellent second choix.

Autre bonne idée : les blancs secs tirés du cépage Sauvignon (Sancerre, Quincy…) dont les arômes de buis, fougère et genêt à balai font écho au tempérament végétal de l’asperge. Pensez également aux alliances régionales : avec les savoureuses asperges de Sologne, un Touraine Sauvignon s’impose presque comme une évidence.

Le vin rouge avec les asperges : à éviter

Parce qu’elle tend à durcir les tanins, l’asperge ne s’entend pas à merveille avec les vins rouges. Cette association laisse surtout un arrière-goût amer qui vient masquer toute la subtilité de ce beau légume printanier. Si vous tenez absolument à déboucher une bouteille de rouge (et avez un certain amour du risque), optez pour un vin peu tanique comme le Pinot noir d’Alsace.

Le cas des asperges en garniture

Et avec un risotto aux asperges ? Un vin plus ample et gras, comme un Saint-Joseph ou un Crozes-Hermitage, se marie à la perfection avec le crémeux du plat.

Bonne nouvelle : une asperge servie en guise d’accompagnement, surtout mêlée à d’autres légumes, devient tout à coup moins capricieuse. Dans ce cas, accordez plutôt votre vin à l’ingrédient star de votre assiette. La reine du printemps n’en prendra quasiment pas ombrage…

 

le 19/02/2022

Haut de page